Mon approche générale est de considérer l'Homme dans sa globalité et en interaction avec un système.

J'envisage la solitude de mon patient dans sa difficulté à prendre en charge sa problématique qui motive sa demande d'accompagnement: doit-il choisir, s'inscrire exclusivement, dans une approche quantitative ou une approche qualitative ?

Personnellement, je ne réduits pas la thérapie exclusivement à une rééducation comportementale (approche quantitative), ni à une rééducation psycho-éducationnelle (approche qualitative).

Et, je ne veux pas, non plus, séparer "la tête et le corps", car je ne crois pas, naïvement, à la pilule du bonheur, ni au changement de comportement miraculeux : je pense que l'Homme est responsable de son existence et qu'il a le pouvoir d'y changer quelque chose et d'accéder à la portée symbolique de sa vie.

Pour ces raisons, mon approche est psycho-corporelle: la tête sait et le corps ressent et vice-versa. C'est la conscience de ce double vécu qui permet de rencontrer l'Autre et d'être heureux, qui caractérise mon approche.